Association de solidarité internationale avec le Burkina Faso, l'association SESAKINOUFO a pour objectif de favoriser l'accès des enfants à l'éducation.

- Créée en 2001 pour poursuivre l'action initiée dès 1988 au Collège Raymond Poincaré de Versailles, avec échanges entre jeunes français et burkinabè: partenariat avec le collège de Kankalaba, lettres, voyages, envoi de matériel pédagogique, concerts des jeunes au profit de l'association, et création de la chanson "Sésakinoufo". 
L'association SESAKINOUFO a alors pris le relais pour accompagner la transformation du collège de Kankalaba en lycée, et assurer la construction de deux salles de classes, de tableaux extérieurs, d'un garage à vélo, d'un poulailler et d'un potager...

- Présidée depuis sa création par Bernadette Perrutel, aidée d'une équipe de bénévoles actifs.

Actuellement, l'association se concentre sur l'accès des enfants burkinabè à l'éducation:

- par la mise en place et le suivi de parrainages d'enfants, qui couvrent les frais de scolarité, l'uniforme, et des compléments alimentaires, d'hygiène, ...

- par l'aide au fonctionnement de deux établissements, l'école primaire de Lemouroudougou-Village et le collège Espoir de Loumbila: amélioration des conditions de travail, bancs, tableaux, salles de classe, matériel pédagogique, bibliothèque, ...

- par le soutien d'initiatives locales destinées aux élèves et à leur famille: ateliers, poulailler, jardin potager, ...

Plusieurs voyages ont permis à des membres de l'association (à leurs frais) d'assurer le suivi des projets et de rencontrer les filleuls.

Statuts de l'association
SESAKINOUFO est une association loi 1901, d’intérêt général, déclarée à la préfecture des Yvelines le 26 février 2001.

Article 2 : Objet statutaire de l’association

SESAKINOUFO est une Association de Solidarité Internationale avec le Burkina  Faso dont les objectifs depuis la France sont :
  • Favoriser l’accès des enfants burkinabè à l’éducation, en accord avec les structures locales du Burkina Faso,
  • Accompagner des projets éducatifs dans la durée et améliorer les conditions de vie des élèves,
  • Mettre en place et suivre des parrainages scolaires,
  • Informer et sensibiliser à l'éducation des enfants, en France et au Burkina Faso.